Pour en savoir plus ...

mercredi 25 novembre 2015

  • L’Apei créée en 1964 prit son essor en 1965, sous la présidence emblématique de Madame Suzanne HOUIN pendant 40 ans, dans une petite usine désaffectée, rue de Lunéville. Le premier établissement pouvait ouvrir ses portes, en l’occurrence, le C.A.T. « L’ENVOL ».
  • Les années 1966-1967 représentent la période héroïque de notre association où il fallait tout faire : procéder au recensement des personnes handicapées, constituer des dossiers, faire le siège des organismes sociaux et administratif en un mot, il fallait « vraiment y croire ». Aussi, lorsque nous fut alloué notre premier prix de journée, cela a été pour nous un immense soulagement « l’espoir revint dans nos cœurs ».
  • L’ouverture du C.A.T. puis de l’I.M.E. d’Holnon en 1971, ne résolvait pas la question de l’hébergement - l’internat en quelque sorte - de certains de nos jeunes lesquels faisaient l’objet depuis longtemps, quelquefois même depuis leur petite enfance, d’un placement nourricier souvent rural et fort éloigné de notre ville. Quelques-uns d’entre eux relevaient d’un foyer de l’enfance suivi après leur 18 ans, d’un hébergement dans la section « valide hommes » de l’hospice de notre ville avec les conséquences que l’on peut imaginer quant à la proximité dont ils pâtissaient et des risques et dérives y afférents !
  • Début 1976, l’Apei avec une autre association, décidèrent d’unir leurs efforts pour trouver une solution enfin acceptable pour ces jeunes, leurs démarches communes furent très favorablement acceptées par notre tutelle – la D.D.A.S.S. -, en l’occurrence – ce qui nous facilita grandement la tâche. L’ouverture des « Foyers de Neuville » voyaient le jour.
  • En 1988, ouverture du C.A.J. pour 16 personnes, accueil occupationnel.
  • 1991-1992-1993, le Conseil Général autorise, les foyers d’hébergements et centre d’hébergements à augmenter leurs capacités d’accueils.
  • 2003, ouverture du centre d’hébergement, route de Dallon à Saint-Quentin, le premier d’une longue série sur ce site.
  • 2004, passation de pouvoir, M. Gilbert CARRE, devient le deuxième président de l’association, ses premières préoccupations sont de réformer les finances, le bureau, même nom pour les différentes structures. En résumé donner à l’association les moyens nécessaires pour son évolution et son développement.
  • En 2005, le Centre d’Habitat avec Service de Vie à Domicile (CHSVD), est inauguré, pour 12 personnes hébergées et 22 personnes en accueil de jour, « quartier de Œstres » route de Dallon à Saint-Quentin.
  • 2007, l’Apei ouvre un Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH) de 20 places. Ce service accompagne des personnes handicapées ayant besoin d’un accompagnement Socio-Educatif et Médical. Ce dernier a rejoint la M.A.S. en 2013.
  • 2008, fusion avec l’Apei de Chauny qui ne gérait qu’un établissement, Foyer de vie créé en 1991 pour 22 places.
  • 2010, construction d’une cuisine centrale à l’ESAT « L’ENVOL », ainsi qu’une extension de 10 places pour personnes handicapées psychiques.
  • 2010, construction par redéploiement du C.A.J. quartier d’Œstres.
  • 2013, ouverture de la M.A.S. (Maison d’Accueil Spécialisée) pour 45 places. Chantier très important pour notre association, 2 ans de travaux. Le SAMSAH est alors adossé à la MAS.
  • 2013, redéploiement du Centre Hébergement, 26 studios, sur le site du pôle CG 02. Depuis janvier 2013, l’Apei de Saint-Quentin a un siège autorisé, situé rue de la Sous-Préfecture à Saint-Quentin qui abrite le staff politique et technique. Madame Edith FOUCART a été élue en 2014, la troisième présidente de l’association, dans un contexte difficile au vu des contraintes budgétaires de ces dernières années, pour continuer à développer et pérenniser l’Apei de Saint-Quentin